Communiqué de presse : Fraude fiscale

La lutte contre la fraude fiscale : un combat, des résultats

Corinne Narassiguin, porte-parole du Parti socialiste

Le président de la République et son gouvernement ont fait de la justice sociale une de leurs priorités. Ils ont de ce fait, et dans la ligne des conclusions des sommets internationaux de ces cinq dernières années et des décisions européennes en matières de secret bancaire, mis la responsabilité et la justice fiscale au centre de leur action.

La lutte contre l’évasion fiscale porte ses fruits et marque l’action volontaire du gouvernement français dans ce domaine. Ainsi plusieurs millions d’euros ont déjà été rapatriés. Dans 80 % des cas, il s’agit d’avoirs dissimulés en Suisse et dans 7 % des cas, au Luxembourg. Plus de 23000 personnes ont déposé un dossier pour régularisation depuis juin 2013 et l’administration a vu ses recettes augmenter de 10 milliards d’euros. C’est de très bon augure pour l’année 2014. D’ici 2015, 15 milliards d’euros d’actifs offshore devraient être régularisés pour des recettes fiscales estimées à près de 4 milliards d’euros. A l’heure où la France doit engager un effort sérieux sur ses dépenses publiques, la lutte contre la fraude fiscale doit être renforcée et les plus fragiles des Français protégés. Enfin, ces efforts seront confortés par une réflexion approfondie sur les futures orientations du gouvernement sur l’optimisation fiscale.

Le Parti socialiste soutient entièrement l’action du gouvernement dans ce domaine. Il mettra tout en œuvre pour l’aider dans cette tâche et sera force de proposition. Il s’engagera  par ailleurs, et c’est aussi tout l’objet de la candidature de Martin Schulz à la Présidence de la Commission européenne à agir de concert avec la société civile, pour lutter contre les paradis fiscaux en Europe et dans le monde.