Biographie

Un parcours atypique dans le monde politique

Originaire de l’île de la Réunion, Corinne Narassiguin a 42 ans, vit à Paris depuis 2013 après 14 ans à New York.

Née et grandie à la Réunion de parents enseignants, Corinne Narassiguin part pour Versailles après le bac pour y effectuer ses classes préparatoires de Mathématiques Supérieures et Spéciales. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur en technologies de l’information de Télécom SudParis (Evry), elle s’installe d’abord à Londres pour poursuivre un mastère en télécommunications à l’University College London, dans le cadre du programme étudiant Erasmus. Cette première expérience à l’étranger l’incite alors à tenter l’aventure américaine après un premier emploi à Paris: recrutée par une PME française s’implantant à New York, elle participe pendant plusieurs années au développement des activités de cette entreprise aux Etats-Unis. Embauchée ensuite par un grand groupe bancaire américain, elle était Vice-présidente, spécialiste de la gestion du risque opérationnel et technologique, jusqu’à sa démission en avril 2012 pour s’investir pleinement dans sa campagne législative en Amérique du Nord.

Entre 2013 et 2015, Corinne Narassiguin effectue deux CDD en tant qu’agent contractuel, chargée de mission au Ministère des Finances. Après une période de chômage, elle travaille en 2016 pour une PME spécialisée dans le portage salarial et l’accompagnement des travailleurs indépendants et start-uppers.

Elle est actuellement engagée dans des activités indépendantes de conseil et de création d’entreprise.

Une militante de gauche

Corinne Narassiguin est membre du Parti socialiste depuis 2000, secrétaire de la section de New York de 2003 à 2010, au sein de la Fédération des Français de l’étranger, membre du Conseil Fédéral de 2005 à 2012 et membre du Bureau Fédéral de 2005 à 2008, en charge des questions internationales. D’octobre 2012 à avril 2014, elle est Secrétaire nationale chargée des Français de l’étranger.

En avril 2014, elle devient Porte-Parole du Parti Socialiste. Dans le même temps, elle rejoint la Fédération PS de Paris, dont elle co-préside le Conseil Fédéral à partir du Congrès de Poitiers en juin 2015. Elle est membre élu du Conseil National et du Bureau National du PS depuis ce même Congrès de Poitiers.

Suite aux élections législatives de 2017, elle rejoint la Fédération PS du Val-de-Marne. Lors du Congrès d’Aubervilliers de mars 2018, elle soutient le Texte d’Orientation « Socialistes, le chemin de la Renaissance » porté par Olivier Faure. En avril 2018, elle devient Secrétaire nationale à la coordination et aux moyens du parti, numéro 2 du Parti Socialiste, auprès du Premier Secrétaire Olivier Faure.

Elle est membre active de l’association Français du Monde – ADFE. Elle a été membre du bureau de la section New Yorkaise de 2009 à 2012, puis membre du Conseil d’Administration national de 2013 à 2016.

En juin 2009, elle est élue à l’Assemblée des Français de l’Etranger dans la circonscription de Washington (couvrant l’ensemble de la côte Est des Etats-Unis), deuxième de liste, gagnant ainsi un siège pour la gauche. Elle met son expérience de militante, de candidate et d’élue, au service du Parti Socialiste pour mener la gauche à la victoire à l’étranger comme en France en 2012.

Elue le 17 juin 2012 à l’Assemblée Nationale avec 54% des voix dans une circonscription promise à la droite, elle exerce le mandat de députée des Français d’Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada) jusqu’au 15 février 2013.

Durant ces 8 mois de mandat parlementaire, elle accomplit une mission sur la transparence de la gouvernance des grandes entreprises, en tant que Présidente et co-rapporteure, et mène la bataille du Mariage Pour Tous aux côtés d’Erwann Binet et Christiane Taubira, en tant que responsable du projet de loi pour le groupe des députés socialistes.

En décembre 2015, elle est candidate aux élections régionales en Ile de France sur la liste d’union de la gauche.

En juin 2017, elle est candidate socialiste à l’élection législative dans la 3e circonscription du Val-de-Marne, avec Régis Charbonnier, maire de Boissy-Saint-Léger, comme suppléant.

En mars 2020, elle est candidate à l’élection municipale de Limeil-Brévannes dans le Val-de-Marne, sur la liste de rassemblement de la gauche et des écologistes « Mieux vivre sa ville » menée par Raymond Cathala.