La renaissance du PS, une responsabilité qui oblige

C’est avec beaucoup de fierté et d’humilité que j’ai accepté la position de Secrétaire nationale à la coordination et aux moyens du Parti socialiste, poste de numéro 2 du parti auprès du Premier Secrétaire Olivier Faure.

Je remercie le Conseil National de la confiance qu’il a exprimé en approuvant hier la composition du premier Secrétariat National issu du Congrès d’Aubervilliers, sur proposition du Premier Secrétaire.

Je mesure la lourde responsabilité qui est la mienne, de mettre en oeuvre la renaissance des socialistes portée par Olivier Faure et choisie par la majorité des militants socialistes.

Il nous faut réinventer le fonctionnement même de notre parti, pour relever la tête et partir à la reconquête de la confiance de nos concitoyens, pour retrouver une place centrale au sein d’une gauche recomposée et pour l’instant bien émiettée mais qui doit réapprendre à se rassembler.

Le chemin s’annonce long et ardu, mais je suis prête à relever le défi et à commencer cette formidable aventure, avec tous les camarades restés fidèles et déterminés.