Communiqué de presse : Plan LGBT

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Une avancée majeure dans la lutte contre la haine et les discriminations

Corinne Narassiguin, porte-parole du Parti socialiste
Denis Quinqueton, président de HES – Socialistes lesbiennes, gays, bis et trans

Le Gouvernement a présenté aujourd’hui un plan de mobilisation contre la haine et les discriminations anti-LGBT.

Préparé en concertation avec les associations LGBT, il parachève l’action de l’exécutif initiée dès octobre 2012 avec notamment le Programme d’actions contre les violences et les discriminations commises en raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre. L’élargissement du champ de compétence de la Dilcra, qui devient la Dilcrah (délégation interministérielle contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT), marque l’aboutissement de ce cheminement.

Le Parti socialiste et HES soulignent que ce plan vient concrétiser l’appel à la « mobilisation de tous » lancé par le président de la République, François Hollande, au lendemain de l’attentat homophobe d’Orlando.

Ils saluent la mise en place de ce plan, véritable première tant par sa dotation annualisée de fonds propres (1,5 million d’euros) que par son pilotage interministériel, le lien entre le local et le national qu’il organise et l’articulation entre action publique et associative sur laquelle il repose.

Alors qu’en matière de discriminations, les paroles outrancières suscitent trop souvent des actes de violences, comme cela a encore été, récemment, hélas, le cas à Bobigny, Argenteuil et Metz, le Parti socialiste et HES sont convaincus que c’est bien par des actions aussi ambitieuses que ce plan que l’on parviendra à faire reculer la haine de l’autre et les inacceptables discriminations qui en découlent.

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone